Guide-familial.fr : Les CAF comptent sur le numérique pour élargir l’accès aux droits
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Famille

Au sommaire

Accueil > Famille > Les CAF comptent sur le numérique pour élargir l’accès aux droits

Les CAF comptent sur le numérique pour élargir l’accès aux droits

(06/09/2016)

Cnaf

Contre le non-recours, la Caisse nationale des allocations familiales mise de plus en plus sur Internet. Son site doit permettre d’informer les allocataires, de simuler leurs droits, de demander des prestations… Des « points d’accès numériques » se déploient néanmoins pour faciliter l’accès aux services en ligne.

Le site caf.fr peut-il améliorer l’accès aux droits ? La Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) en est persuadée. Le président de son conseil d’administration, Jean-Louis Deroussen, et son directeur général, Daniel Lenoir, l’ont encore souligné lors de leur conférence de presse de rentrée, le 6 septembre à Paris.
Face à la montée de la précarité, ces dernières années, la branche Famille de la Sécurité sociale a tenu à « travailler en priorité à cet accès aux droits », insiste d’emblée le président. Or, le site de la Cnaf permet déjà de renforcer l’information sur les prestations. Il reçoit plus de 6 millions de visiteurs uniques par mois et ses versions pour mobile leur permettent même de trouver la CAF « dans leur poche ».
Et puisque les bénéficiaires ont pris l’habitude, selon lui, de « pratiquer de moins en moins le guichet », la Cnaf a proposé la prime d’activité, cette année, à travers une offre baptisée « 100 % dématérialisée, 100 % personnalisée ». La nouvelle prestation a en effet été rendue accessible en ligne - à travers un simulateur de droits, une téléprocédure de demande et une « liquidation automatique » pour accélérer son versement. En près de six mois, 89 % des demandes ont ainsi été faites sur caf.fr, pour quelque 3,3 millions de foyers bénéficiaires. La Cnaf envisage désormais d’étendre ce dispositif à l’ensemble des prestations, d’ici à 2017.

 

Des allocataires perdus dans la dématérialisation

La Caisse n’ignore certes pas la fracture numérique ; elle vise donc, simultanément, une offre « 100 % personnalisée ». Afin d’accompagner les allocataires encore perdus dans la dématérialisation, elle développe ainsi un réseau de « points d’accès numérique ». Ouverts dans des CAF, ou chez des partenaires, ceux-ci couvrent déjà 83 % des bassins de vie et doivent en atteindre la totalité d’ici à la fin 2017. D’après Daniel Lenoir, ces nouveaux points d’accueil compensent, quasiment, le nombre des permanences fermées faute de fréquentation.

La branche Famille conserve certes d’autres leviers pour améliorer l’accès aux prestations. Des « rendez-vous des droits » sont ainsi proposés aux demandeurs de RSA, notamment, afin de leur faire bénéficier de toutes les aides auxquelles ils seraient éligibles. En 2014, 141 000 entretiens avaient été réalisés et, en 2015, 234 000 ; pour 2017, la Cnaf envisage déjà d’expérimenter des « rendez-vous des droits élargis », qui seraient proposés au-delà de ses seuls allocataires.
Le « tournant numérique » de la Branche famille n’en est pas moins appelé à s’amplifier. Sa politique de jeunesse, par exemple, la conduira ce 27 septembre à participer au déploiement national du site promeneursdunet.fr, pour assurer une « présence éducative sur Internet ».
Le numérique contribue, au passage, à de forts gains de productivité pour la branche et l’a ainsi aidée à faire face à l’accroissement de sa charge de travail. Mais il aura aussi servi à atteindre un objectif fixé avec l’Etat, pour 2017 : réduire ses effectifs de 1 000 équivalents temps-plein.


Source : Cnaf
Auteur : Olivier Bonnin (photo : © Fotolia)
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-280004-I202-les-caf-comptent-sur-le-numerique-pour-elargir-.html