Guide-familial.fr : Dans les départements, les travailleurs sociaux se comptent
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Insertion des publics en difficulté

Au sommaire

Accueil > Insertion des publics en difficulté > Dans les départements, les travailleurs sociaux se comptent

Dans les départements, les travailleurs sociaux se comptent

(27/03/2018)

Drees

L’action sociale et médico-sociale des départements employait, au total, 115 000 personnes en 2016. Mais les travailleurs sociaux ne représentaient qu’un quart de ces effectifs. Ils y exerçaient le plus souvent en polyvalence, puis dans l’aide sociale à l’enfance, avec de fortes variations selon les collectivités.
 
Depuis la décentralisation de 1982-1984, est menée chaque année, auprès des départements, une enquête sur leurs aides sociales, par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees). De ces recueils de données, cette administration vient de tirer un comptage précis des effectifs déployés par les départements dans l’action sociale et médico-sociale. Ils étaient ainsi 114 900 à y être affectés, en métropole à la fin 2016.
Dans cette cohorte se retrouvent, au premier rang, quelque 37 000 assistants familiaux, employés par ces collectivités pour héberger des jeunes à domicile. Viennent ensuite tous les agents administratifs et techniques travaillant pour le secteur social, au nombre de 35 000 environ.
Les personnels sociaux et éducatifs ne figurent qu’en troisième position, avec 29 400 agents. Le gros de ces bataillons - précisément 96 % - est composé des 26 620 « assistants socio-éducatifs » - qu’ils soient assistants de service social, conseillers en économie sociale familiale, ou éducateurs spécialisés -, auxquels s’ajoutent leurs 1 630 collègues « conseillers socio-éducatifs ». Mais cette catégorie comprend aussi des éducateurs de jeunes enfants (360) ou encore des moniteurs-éducateurs (190).
Et où exercent donc ces travailleurs sociaux départementaux ? Les territoires les plus peuplés, fort logiquement, tendent à être leurs principaux employeurs, selon les données brutes publiées sur le site de la Drees. Ainsi le Nord, premier département de France avec 2,6 millions d’habitants, est aussi le premier à embaucher ces personnels sociaux et éducatifs - avec exactement 1 263 salariés en équivalent temps plein. Viennent ensuite les Bouches du Rhône (731), la Seine-Saint-Denis (672), le Pas-de-Calais (643) et la Gironde (626). Cependant Paris, deuxième département le plus peuplé de France, n’est que le sixième employeur de ces personnels, avec 614 agents. Et il est talonné par le Var, avec 612 salariés, et pourtant deux fois moins peuplé !


De 0 à 94 % en polyvalence

Les départements peuvent également accorder une place plus ou moins grande à la polyvalence. Globalement, 50 % des personnels sociaux et éducatifs y exercent. Mais d’après les données de la Drees, sept collectivités ont choisi de n’y déployer strictement aucun de ces agents – à l’image de la Côte-d’Or ou de la Marne – et d’autres, une infime partie – par exemple 8 agents seulement à Paris. Au contraire, la polyvalence occupe 57 % de ces travailleurs sociaux en Gironde, et jusqu’à 94 % en Haute-Saône.
Les autres personnels sociaux et éducatifs exercent dans des services spécialisés, à commencer par l’aide sociale à l’enfance, pour 27 % d’entre eux – mais cette proportion atteint 39 % dans le Pas-de-Calais, ou même 85 % dans les Yvelines. Ils peuvent enfin œuvrer dans l’insertion (8 %) ou auprès des personnes âgées ou handicapées (7 %), et là encore avec de nettes variations. La répartition des effectifs dans l’action sociale est, aussi, affaire de choix politiques.


Source : Drees
Auteur : Olivier Bonnin (photo : © Fotolia)
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29308-I209-dans-les-departements-les-travailleurs-sociaux-s.html