Guide-familial.fr : Des CCAS inventifs pour l’habitat des séniors
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Vieillesse - dépendance

Au sommaire

Accueil > Vieillesse - dépendance > Des CCAS inventifs pour l’habitat des séniors

Des CCAS inventifs pour l’habitat des séniors

(06/04/2018)

Pour le logement comme pour l’hébergement des personnes âgées, certains centres communaux d’action sociale (CCAS) peuvent avoir des initiatives inspirantes… Quatre d’entre eux viennent de présenter leurs expériences à l’Unccas. Entre bricolage et laboratoire, leurs idées pourraient bien essaimer.

Les centres communaux d’action sociale (CCAS) aussi peuvent faire des miracles. Celui de Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne, a ainsi conduit un préfet et un sous-préfet à rendre visite à une dame de 65 ans, longtemps restée cloitrée dans son appartement. Elle y avait ainsi vécu, dans une seule pièce, laissant dans les autres d’innombrables objets s’entasser, et sur son balcon, des cohortes de pigeons pulluler.  Le centre communal l’avait finalement signalée à l’équipe des Compagnons bâtisseurs.
Cette association venait justement de s’installer  dans ce quartier populaire, à l’invitation de la ville et de bailleurs sociaux. Comme dans des dizaines d’autres sites en France, elle y encourage les habitants à améliorer leurs logements - par des prêts d’outils, ou des ateliers de bricolage, notamment. A cette dame a ainsi été proposée la solution de « l’auto-réhabilitation accompagnée » : un appui pour qu’elle reprenne en main, elle-même, son habitat.
Evidemment, « l’amener à faire un tri, ce n’était pas rien », raconte Abdelkebir Taoussi, animateur technique des Compagnons. « Mais la dame s’est réinvestie dans ce projet », poursuit Lou Pascolini, animatrice habitat. Et avec des volontaires en service civique, les encombrants ont enfin pu être évacués, les pigeons chassés, et l’appartement de nouveau entièrement habité. « Aujourd’hui la dame prend beaucoup plus soin d’elle », apprécie Sophie Gloux, au CCAS.

 

Mises en réseaux

Ce cas d’école a pu être présenté à une vingtaine d’autres professionnels de CCAS, le 5 avril à Paris. Pour la troisième année, leur Union nationale avait en effet organisé un partage d’expériences, sur le thème du logement et de l’hébergement des personnes âgées. Et un point commun liait les quatre autres initiatives décrites : elles reposaient à chaque fois sur des mises en réseaux.
Ainsi à Lomme (Nord), pour assurer un « parcours logement intégré » des séniors, a été imaginée une « boîte à outils » commune pour faciliter les échanges entre les services du CCAS et les bailleurs sociaux. « Action sociale et logement sont souvent décrits comme complémentaires », rappelle Cathy Turck, directrice du pôle solidarité. « Mais il nous a fallu beaucoup de travail ! »
Des formations ont ainsi été proposées, notamment pour que les travailleurs sociaux comprennent mieux les rouages du logement social. Un questionnaire a aussi été rédigé, afin que les accueillants de la Maison des séniors repèrent mieux leurs difficultés. Et aujourd'hui les bailleurs sociaux viennent présenter eux-mêmes leurs nouvelles résidences aux personnes âgées… Désormais, à Lomme, pour les séniors, les demandes et les offres de logements sociaux se rencontrent plus aisément.
Enfin à Châlons-en-Champagne, le CCAS a profité de la rénovation d’une de ses résidences autonomie pour y faire installer un « laboratoire du vieillissement actif », dans lequel personnes âgées, aidants ou professionnels, peuvent expérimenter des gérontechnologies. Et cette fois, les partenaires sont des chercheurs !


Auteur : Olivier Bonnin (photo : © Fotolia)
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Données personnelles / Cookies | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29316-I208-des-ccas-inventifs-pour-l-habitat-des-seniors.ht.html