Guide-familial.fr : La stratégie contre la pauvreté se dévoile
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Insertion des publics en difficulté

Au sommaire

Accueil > Insertion des publics en difficulté > La stratégie contre la pauvreté se dévoile

La stratégie contre la pauvreté se dévoile

(12/06/2018)

Plutôt que de baisser les aides sociales, la ministre Agnès Buzyn entend « interroger leur efficacité ». Et, la stratégie de lutte contre la pauvreté, maintenant attendue pour juillet, devrait également combattre les non-recours aux droits… Le versement des minima sociaux pourrait ainsi être automatisé.


« Il n’est pas question de faire des économies sur le dos des pauvres. » Cette mise au point d’Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités, au JDD le 9 juin, saura-t-elle rassurer ? Ces dernières semaines, plusieurs de ses collègues du Gouvernement avaient, quant à eux, multiplié les menaces contre les aides sociales. Le 20 mai, Bruno Le Maire, à l’Economie, envisageait de réduire ces prestations. Le 29, Gérald Darmanin, aux Comptes publics, les trouvait trop nombreuses… Et le 6 juin, le Canard enchaîné révélait même une commande de 7 milliards d’euros d’économies qui seraient à débusquer dans ces dépenses – un plan, toutefois, aussitôt démenti par le Premier ministre.

 

« Un véritable maquis »
Agnès Buzyn le répète donc au JDD : « Il n’y aura pas de coupes budgétaires sur les plus pauvres ». La question reste de savoir « si nos aides sociales permettent réellement aux personnes de sortir de la précarité et de la pauvreté », avertit la ministre… Or ces prestations « sont un véritable maquis, ce qui entraîne beaucoup de non-recours ». Elle assume donc « d’interroger leur efficacité » - notamment face à la prime d’activité, qu’elle promet pourtant de revaloriser, ou encore à l’allocation spécifique de solidarité. Agnès Buzyn annonce enfin que dès 2019, « les prestations sociales versées vont progressivement s'appuyer sur les ressources des personnes au moment de leur déclaration, et non plus avec deux ans de retard », comme le promettait le candidat Emmanuel Macron en campagne.

 

Accès universel aux crèches
Ce principe, dit du « versement social unique », devrait être confirmé par le président de la République lui-même, dans la première quinzaine de juillet, lors de la présentation de la stratégie de lutte contre la pauvreté des jeunes, précise encore le JDD. L’hebdomadaire en dévoile d’ailleurs bien d’autres éléments. Il est ainsi question d’accès universel aux crèches, de petits déjeuners gratuits dans certaines écoles, ou d’une formation rendue obligatoire jusqu’à 18 ans…

 

Bonus-malus sur les financements

Et la lutte contre le non-recours pourrait, elle aussi, progresser. Le versement des minima sociaux pourrait ainsi être automatisé, grâce aux données collectées pas les administrations. Un système de bonus-malus sur leurs financements pourrait même les inciter à mieux combattre ces non-recours.  « La charge de la réussite pèserait ainsi sur les institutions, et non sur les personnes », espère Matthieu Angotti, directeur du CCAS de Grenoble, engagé cet hiver dans la concertation sur la stratégie.
Et en attendant que « le grand chef » rompe enfin ce « suspens déstabilisant » sur la stratégie contre la pauvreté, Matthieu Angotti s’élève contre une certaine « arrogance vis-à-vis du travail social » : « Nous ne pouvons pas faire table rase de notre modèle de protection sociale, qui peut avoir des archaïsmes, mais aussi des éléments extraordinaires à conserver. » Le collectif associatif Alerte, lui, a déjà averti : il plaide « pour une réforme des minima sociaux, à la condition que celle-ci ne soit pas un prétexte à la diminution des aides ».

 

(En photo : Agnès Buzyn invitée par la CNSA et l'ADF, à Paris le 30 mai.)


Auteur : Olivier Bonnin
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Données personnelles / Cookies | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29388-I209-la-strategie-contre-la-pauvrete-se-devoile.html.html