Guide-familial.fr : Radicalisation : un guide pour maintenir le dialogue
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Enfance

Au sommaire

Accueil > Enfance > Radicalisation : un guide pour maintenir le dialogue

Radicalisation : un guide pour maintenir le dialogue

(05/12/2018)

CIPDR

Le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) diffuse le guide pratique « Laïcité et prévention de la radicalisation », destiné notamment aux travailleurs sociaux. Sous forme de questions-réponses, il vise à épauler les professionnels dans leurs échanges avec le public.

« Que dois-je faire si je rencontre des situations de surveillance, d’emprise, de violences psychologiques ou physiques envers une de mes élèves ou jeunes ? » ; « que faire si j’ai la connaissance d'un mariage forcé ? »… Le guide "Laïcité et prévention de la radicalisation" publié le 13 novembre 2018 par la Fondation européenne pour la démocratie (EFD) et l'ONG Counter extremism project (CEP), et diffusé en France par le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), égrène ainsi vingt-six cas de figure et apporte, en regard, des éléments de réponse.

À partir du terrain
« Pour construire ce guide nous sommes allés à la rencontre des professionnels de terrain - éducateurs spécialisés, enseignants, ou assistants de service social en milieu scolaire notamment -, en visant ceux qui sont en contact avec le jeune public, le plus fragile face à l'emprise du phénomène de radicalisation », explique Toufik Bouarfa (photo), son co-auteur, en poste à la ville de Reims (Marne) comme chef de projet « actions solidaires » à la direction des solidarités de la ville, et lui-même expérimenté en travail social, notamment dans le champ de la médiation. « Nous leur avons demandé quelles étaient les situations problématiques les plus fréquentes et bâti avec eux le contenu du guide », poursuit-il. « Il ne s'agit pas de donner aux lecteurs des recettes formatées mais de les épauler pour qu'ils bâtissent leurs propres réponses », insiste Toufik Bouarfa.

Urgence du pratico-pratique
Pour Toufik Bouarfa, il était « urgent » de proposer un guide pratico-pratique. « Le phénomène de radicalisation a été largement analysé. Après ce temps de réflexion, l'urgence est aujourd'hui de l'appréhender au quotidien et sur le terrain. Et ceux qui sont en première ligne sont bien les travailleurs sociaux et les enseignants. Ils travaillent parfois dans l'urgence, souvent dans le face-à-face et expriment pour certains un sentiment de grande solitude. » Qu'il s'agisse d'une assistante sociale dans un centre communal d'action sociale (CCAS) inquiète pour une famille qui s'isole, ou encore d'une collègue en milieu scolaire à qui on signale le cas d'un élève qui tient des propos complotistes, les professionnels « ont besoin de se préparer à la question du risque de radicalisation ».

Dialogue coûte que coûte

Face à l'emprise, Toufik Bouarfa prône l'échange. Il invite les travailleurs sociaux à ne « jamais abandonner le terrain du dialogue ». Après avoir pu ainsi réfléchir en amont au phénomène et acquérir des éléments de réponse, le travailleur social peut « proposer un autre discours que celui de la propagande djihadiste, des thèses complotistes ou encore d'exclusion ». Face, par exemple, à une maman qui assure que « la France est contre le voile », le professionnel peut rappeler que la République accepte le voile sauf dans le cas où il cache intégralement le visage. Ne pas être en capacité de répondre, c'est « laisser place au doute et surtout la voie libre à l'embrigadement », met en garde le spécialiste.  

Sophie Le Gall


Source : CIPDR
Auteur : Sophie Le Gall
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29568-I201-radicalisation--un-guide-pour-maintenir-le-dialo.html