Guide-familial.fr : L’AEMO, « du côté des enfants en danger »… mais aussi de leurs parents
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Enfance

Au sommaire

Accueil > Enfance > L’AEMO, « du côté des enfants en danger »… mais aussi de leurs parents

L’AEMO, « du côté des enfants en danger »… mais aussi de leurs parents

(03/06/2019)

Assistant social en association à Paris, Christophe Anché raconte ses « actions éducatives en milieu ouvert » (AEMO), dans un livre co-écrit avec l’éducatrice spécialisée Laura Izzo. A travers les récits de leurs accompagnements, les deux collègues veulent, aussi, valoriser leurs soutiens à l’autorité parentale.

A quels lecteurs est destiné votre livre, Du côté des enfants en danger ?
A l’origine, notre projet était de faire valoir nos pratiques professionnelles auprès de nos collègues de la protection de l’enfance. Avec Laura Izzo, en effet, nous nous appuyons beaucoup sur une notion juridique : l’autorité parentale. Elle est beaucoup moins utilisée, par exemple, que les concepts des psychologues. Or ce principe doit conduire les professionnels à s’appuyer sur les parents.
Mais en définitive ce livre s’adresse aussi à tous les autres travailleurs sociaux, à qui nous voulons expliquer ce qu’est l’AEMO. De mon côté j’aurais beaucoup à apprendre d’une assistante sociale en polyvalence, par exemple sur le RSA. En retour, ce livre peut montrer aux confrères que, contrairement à une idée reçue, le placement n’est pas une solution. Certes, il peut être indiqué, ou nécessaire, à un moment donné ; mais il résout rarement les problèmes. Nous ne sommes pas là pour nous substituer à l’autorité parentale, mais bien au contraire, pour la soutenir.
Et puis, en cours d’écriture, est monté tout le débat actuel sur la protection de l’enfance, dans lequel les travailleurs sociaux prennent bien peu la parole. Il est certes important d’en dénoncer les dysfonctionnements. Mais cela ne doit pas occulter tout le travail mené par les professionnels, qui font de leurs mieux, avec leurs moyens, pour aider les familles. Nous avons donc voulu éclairer le grand public également, et leur affirmer que la protection de l’enfance protège nos enfants.

On sent aussi dans votre livre beaucoup de passion pour ce métier… malgré ses contraintes actuelles.
Pour ma part j’avais d’abord pensé à un autre titre : « Le beau métier de la protection de l’enfance ! » Nous intervenons pour que des familles qui souffrent, ainsi que des enfants en danger, aillent mieux. Que demander de plus ? Ah, bien sûr, on pourrait espérer être mieux payé…
Ceci étant, même si nous l’évoquons dans le livre, la baisse des moyens ne me paraît pas être le premier problème de la protection de l’enfance. Bien sûr, cela peut être dramatique, lorsque par exemple des collègues en viennent à faire un signalement, espérant qu’un juge trouvera, enfin, une place en établissement pour un enfant en situation de handicap ! Mais pour moi le plus important est d’abord de clarifier la finalité de notre travail. En réalité, elle est justement d’aider des parents à prendre leurs responsabilités et à exercer leur autonomie – et non pas de procéder à des placements.

En tant qu’assistant social chargé des AEMO, n’êtes-vous pourtant pas vu comme un « voleur d’enfant » ?
Ce cliché demeure, bien sûr. Et c’est normal, puisque vu de l’extérieur, la protection de l’enfance se résume aux foyers et aux familles d’accueil. Le travail avec les familles, lui, demeure invisible. Nous y avons d’ailleurs tout intérêt, puisque notre fonction est de les aider à assumer leur rôle et à les mettre en avant. D’où l’intérêt, pour une fois, de prendre la parole !

Du Côté des enfants en danger. Christophe Anché, Laura Izzo. Equateurs documents, avril 2019, 18 euros.


Auteur : Olivier Bonnin (texte et photo)
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29750-I201-l-aemo---du-cote-des-enfants-en-danger--%E2%80%A.html