Guide-familial.fr : Avec le « référent de parcours », l’important est aussi de participer
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Insertion des publics en difficulté

Au sommaire

Accueil > Insertion des publics en difficulté > Avec le « référent de parcours », l’important est aussi de participer

Avec le « référent de parcours », l’important est aussi de participer

(04/06/2018)

L’expérimentation du référent de parcours, lancée en 2017, vient de s’achever. Dans le Bas-Rhin, notamment, le souhait de mieux coordonner les professionnels a abouti à placer les personnes au centre de leur accompagnement. Ainsi ont-elles pu participer directement aux réunions qui les concernaient.

Ce 16 mai 2017, au Centre médico-social de Bouxwiller (Bas-Rhin), la polyvalente de secteur Sylvie Stutz a encore réunion. Autour de la table, elle retrouve des interlocuteurs classiques - un travailleur social chargé d’une action éducative à domicile (AED), une assistante sociale scolaire, un conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation… Mais aujourd’hui s’ajoutent deux participants inhabituels : le couple pour lequel interviennent, justement, tous ces professionnels. Puisque les conjoints sont dans une situation complexe, qui implique plusieurs partenaires, il leur a été proposé de s’engager dans une démarche expérimentale. Ils ont accepté qu’un « référent de parcours » soit nommé pour coordonner leur accompagnement. Or, dans le Bas-Rhin, l’un des quatre départements (1) où la fonction a été testée, « tous les bénéficiaires ont été invités aux réunions de professionnels les concernant », explique Estelle Burgun, directrice de l’action sociale de proximité. « Selon nous, les personnes sont expertes de leur situation. Elles sont les mieux à même de la faire évoluer, avec l’appui des professionnels ! »
En un an et trois réunions, Sylvie Stutz a pu en mesurer l’intérêt. « Le couple a pu s’exprimer sur ses priorités et se sentir écouté », raconte l’assistante sociale. « Dès lors, il s’est senti davantage en posture de proposer et de contribuer lui-même à ses démarches. » Le tour de table a aussi permis « de clarifier qui fait quoi » : inutile de solliciter le chargé de l’AED pour une coupure d’électricité. Sylvie Stutz, désignée référente de parcours, a alors pu s’attacher à un partage d’informations régulier entre les intervenants, « et se sentir moins seule à porter la responsabilité ». En définitive, la polyvalente a trouvé utile de consacrer du temps à une telle organisation… Elle s’en est même inspirée, depuis, avec une autre famille, hors de l’expérimentation.


Familles actrices

En Alsace bossue, le bilan est comparable pour sa collègue Tatiana Eigelthinger, nommée référente de parcours pour deux familles volontaires : « Elles sont devenues actrices, au même niveau que les professionnels », après que chacun a formalisé ses propres engagements. « Cela remet en question notre positionnement… » Avec les partenaires se sont aussi créés des « liens privilégiés » - au point de repérer quelques interventions en doublon !
Pour les 18 familles suivies, en un an, dans trois territoires du Bas-Rhin, le bilan paraît certes inégal : si 3 ont pu atteindre leurs objectifs, 9 poursuivent leur accompagnement, et 2 ont abandonné cette démarche qui ne leur convenait pas – 4 autres ayant déménagé. Et, compte tenu de l’engagement requis, « cette mesure ne peut concerner que des familles restant sans solution », souligne la conseillère départementale Chantal Jeanpert. « En outre, le partage de secrets professionnels implique des garanties de nos partenaires… » Le Bas-Rhin ne s’en apprête pas moins à rendre ce travail de « dentelle » bientôt accessible dans tout le département.


(1) L’expérimentation du référent de parcours a aussi été menée en Pas-de-Calais, dans une démarche semblable de participation, mais aussi en Ariège et à Paris, comme en rend compte Marie-Paule Cols. La DGCS doit désormais essaimer cette méthode à travers des formations et un guide pratique.  


Auteur : Olivier Bonnin (photo : © Fotolia)
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29377-I209-avec-le---referent-de-parcours---l-important-est.html