Guide-familial.fr : Les mesures phares du plan Santé 2022
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Santé

Au sommaire

Accueil > Santé > Les mesures phares du plan Santé 2022

Les mesures phares du plan Santé 2022

(01/10/2018)

Présentée le 18 septembre dernier par le président de la République et la ministre de la Santé, la nouvelle stratégie nationale de transformation du système de santé ambitionne de réformer l’offre de soins d’ici à 2022. Ce, afin notamment d’améliorer la qualité des prises en charge et de faciliter l’accès aux soins.


Le plan de transformation de notre système de santé pour les quatre années à venir est désormais connu. Lancé en février 2018 par le Gouvernement, lors de la présentation des 5 chantiers prioritaires, ce nouveau « plan Santé 2022 » contient au final plus d’une cinquantaine de mesures destinées à améliorer les soins en France. 3,4 milliards d’euros devraient lui être consacrés.


Ainsi, le Gouvernement prévoit notamment :

  • une dotation de 300 millions d’euros pour financer la qualité dans les établissements hospitaliers ;
  • l’extension de la mesure de la satisfaction des patients (déjà mise en place pour la chirurgie ambulatoire depuis mai 2018) aux soins de suite et de rééducation (SSR), à l’hospitalisation à domicile (HAD), aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), puis, à partir de 2020, aux soins de premier recours ;
  • l’ouverture d’un espace numérique de santé individuel et personnalisable pour chaque usager lui permettant d’avoir accès à ses données et à un ensemble de services ;
  • l’amélioration de l’organisation des soins de proximité, via notamment la création de 1 000 communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) et 2 000 structures d’exercice coordonné conventionnées, ainsi que la création de 400 postes de médecins généralistes à exercice partagé ville/hôpital ;
  • la création de financements au forfait pour la prise en charge à l’hôpital des pathologies chroniques dont, dès 2019, le diabète et l’insuffisance rénale chronique. « Cette démarche inclura, par la suite, la prise en charge en ville en vue d’une meilleure coordination ville-hôpital », note le Gouvernement ;
  • la création d’une nouvelle fonction d’assistants médicaux afin de redonner du temps aux médecins et leur permettre ainsi de se « concentrer sur le cœur de leurs missions, à savoir soigner les patients et coordonner leurs parcours » ;
  • la labellisation d’« hôpitaux de proximité » (avec un objectif de 500 à 600 d’ici 2022), qui devront assurer exclusivement certaines missions hospitalières de proximité (activités de médecine polyvalente, soins aux personnes-âgées, soins de suite et de réadaptation, suivi des maladies chroniques les plus fréquentes…) ;
  • la révision des activités hospitalières soumises à autorisation afin de « garantir l’accès à des soins spécialisés de qualité en toute sécurité ». « Pour répondre à cet enjeu, explique le Gouvernement, il ne s’agit pas de pouvoir bénéficier en proximité de tous les soins, mais que chacun soit orienté vers les lieux de soins adaptés à ses besoins et à son état de santé » ;

Les premières mesures du plan Santé 2022 seront intégrées au projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019, notamment concernant la réforme du financement du système de santé et les évolutions dans l’organisation des soins.


Source : Dossier de presse du 18 septembre 2018
Auteur : Élise Brissaud, rédactrice juridique
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29486-I204-les-mesures-phares-du-plan-sante-2022.html.html