Guide-familial.fr : Les gilets jaunes peuvent-ils mener à des couvertures sociales ?
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Insertion des publics en difficulté

Au sommaire

Accueil > Insertion des publics en difficulté > Les gilets jaunes peuvent-ils mener à des couvertures sociales ?

Les gilets jaunes peuvent-ils mener à des couvertures sociales ?

(11/12/2018)

Face aux colères multiples, sinon contradictoires, exprimées ces dernières semaines, Emmanuel Macron propose un gel de CSG et une accélération de la hausse de la prime d’activité, notamment. Certains acteurs sociaux espèrent voir le mouvement aboutir à davantage de prestations sociales.

Moins de taxes ? Ou plus de pouvoir d’achat ? Répétées par les gilets jaunes, sur leurs barrages routiers comme sur leurs groupes Facebook, ces deux revendications pourraient s’avérer contradictoires pour les plus modestes. Dans l’immédiat, un gel de la taxe carbone peut certes préserver les budgets. Mais la CSG et les autres « impôts et taxes affectés », pour leur part, fournissent aujourd’hui le quart des ressources de la protection sociale – cofinançant ainsi retraites, RSA, ou allocations familiales… La colère qui éclate en France doit-elle donc se régler par une baisse de ces prélèvements, ou plutôt par une hausse de ces prestations ?

 

"En même temps"

Tentant de répondre à la fronde, ce 10 décembre, Emmanuel Macron a voulu concilier les deux issues « en même temps ». D’un côté, il renonce pour 2019 à la « hausse de CSG subie cette année » par les retraités qui gagnent moins de 2 000 euros par mois. Il promet aussi que les heures supplémentaires, comme les primes de fin d’année, seront désormais « versées sans impôts ni charge ».
Et de l’autre, le président prévoit que « le salaire d’un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 » - « sans qu’il en coûte un euro de plus pour l’employeur ». Par quel prodige ? Cette augmentation doit résulter d’une baisse de 20 euros des cotisations, et d’une augmentation de 80 euros de la prime d’activité, comme l’a depuis précisé l’Elysée à l’AFP. En réalité, ce dernier coup de pouce avait déjà été prévu, pour l’horizon 2022, dans le cadre de la stratégie de lutte contre la pauvreté. Sa mise en œuvre sera donc, en fait, anticipée.


Revaloriser le RSA

Ces annonces suffiront-elles à apaiser les colères, diverses, des gilets jaunes ? En attendant un éventuel « acte 5 » de leur mobilisation, plusieurs acteurs sociaux espèrent, eux, obtenir davantage de débouchés pour le pouvoir d’achat. Ainsi ce 10 décembre, le collectif « Alerte » et celui « des associations unies » ont rappelé, dans un courrier au Premier ministre, toutes les « décisions prises ces dernièrs mois » venues « dégrader la situation des personnes les plus précaires » - telles que la désindexation des retraites et d’allocations, ou les économies réalisées sur les aides au logement. Les signataires lui demandent donc « la revalorisation du RSA et son ouverture à 18 ans, la ré-indexation des allocations familiales et des allocations logement, ainsi que des mesures favorisant la rénovation thermique des logements ». Les deux collectifs proposent en outre de revaloriser les APL, ou de combattre le non recours aux droits sociaux.


A Lille "pour le social"

Dans ce contexte, le 11 décembre, des travailleurs sociaux sont venus de plusieurs régions défiler à Lille « pour le social et les droits sociaux », jusqu’au siège du conseil départemental du Nord, à l’appel de collectifs et de syndicats Sud et CGT (photo). La manifestation, à vrai dire, avait été prévue avant le mouvement des gilets jaunes. Et ces travailleurs sociaux avaient opté, eux, pour un autre signe de reconnaissance : une couverture de survie…


Auteur : Olivier Bonnin (photo : © Noël Bouttier)
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29578-I209-les-gilets-jaunes-peuvent-ils-mener-a-des-couver.html