Guide-familial.fr : Des contrats de professionnalisation compromis ?
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Emploi - Retraite

Au sommaire

Accueil > Emploi - Retraite > Des contrats de professionnalisation compromis ?

Des contrats de professionnalisation compromis ?

(28/01/2019)

En ce début 2019, l'Opca Uniformation a dû réduire de moitié le financement des contrats de professionnalisation pris en charge par les groupements d'employeurs pour l'insertion et la qualification (Geiq) intervenant dans l'aide à domicile. Cela fait suite au non-renouvellement de diverses aides. Cette situation fragilise énormément les Geiq qui s'interrogent sur l'avenir.

Pour certains, l'année 2019 a commencé sous les pires auspices. Les premiers jours, une responsable d'un groupement d'employeurs pour l'insertion et la qualification (Geiq) consulte le site de Uniformation, un Opca qui finance notamment des formations dans l'aide à domicile. À sa stupeur, elle constate que le taux de prise en charge des formations pour les Geiq est diminué de moitié. Selon les dires de plusieurs Geiq, l'organisme n'a effectué aucune information de ses membres.

700 heures par stagiaire

Pour matérialiser la protestation, le Geiq Adi alpin (50 adhérents sur 6 départements) sonne la charge dans un courrier envoyé le 13 janvier à Uniformation. Il rappelle que, pour faire face aux besoins de recrutement, les associations de l'aide et de l'accompagnement à domicile ont constitué des Geiq chargés de former des chômeurs aux fonctions d'auxiliaires de vie ou d'assistantes de vie. « Notre travail, explique Monique Deparis, sa présidente, est d'aller chercher des personnes éloignées de l'emploi, souvent des chômeurs de longue durée pour les former. » Des contrats de professionnalisation spécifiques ont été mis en place par les neuf Geiq présents dans l'aide à domicile. Le modèle économique est construit sur la base d'un financement par Uniformation de 500 h de formation et de 200 h de tutorat assurées par les adhérents du groupement. Ces 700 heures par stagiaire étaient financées à raison de 18 euros l'heure.

Quid de l'accompagnement socio-professionnel ?

Mais ça, c'était avant, avant le changement de tarif d'Uniformation. Selon le courrier du Geiq, les prises en charge par Uniformation ont été divisées par deux. Pour les publics classiques, la facturation est limitée à 9,15 € de l'heure et elle monte à 15 € pour les publics dits spécifiques. Le Geiq s'inquiète du fait qu'il « n'est plus fait mention de l'accompagnement socio-professionnel qui constitue la valeur ajoutée du Geiq. »

Une perte de 235 000 €

La lettre rappelle que ces financements ne permettent pas d'envisager la poursuite des formations. « Le tarif de 9,15 € ne couvre que les coûts pédagogiques », explique-t-on. Mais quid de la rémunération au Smic des stagiaires et du remboursement de leurs frais de déplacement ? De même, beaucoup d'interrogations concernent le tutorat. « Faut-il envisager de réduire le temps de tutorat au détriment de la formation et de la qualité de service que les associations s'engagent à fournir à leurs clients ? », se demande le Geiq Adi alpin. Celui-ci a fait ses comptes : pour 40 postes en alternance, cela représenterait une perte de 235 000 €. Dans ces conditions, la structure envisage d'annuler toutes les formations démarrant ce premier trimestre (cela commence par une formation Deaes le 4 février à Valence).

Recherche d'un sens politique

Le problème ne concerne pas seulement ce Geiq, le plus ancien. Huit autres groupements situés à Pau, Toulouse, Bordeaux, Amiens, Orléans, etc. sont également menacés par cette décision qui fragilise les 150 contrats de professionnalisation de ce début d'année. Globalement, celle-ci entraînerait un manque à gagner de 700 000 € rien que pour le volet formation. Dans un communiqué commun, ces groupements estiment qu'ils « vont devoir immédiatement interrompre leurs recrutements, même vis-à-vis des candidats pressentis ». Ils s'interrogent sur le sens politique de cette mesure. « À l'heure où le Gouvernement réforme le système de formation, pour notamment faciliter le développement de contrats en alternance adaptés aux besoins des employeurs [...], les associations d'aide et d'accompagnement à domicile ne comprennent pas la décision d'Uniformation », insiste le communiqué.

Deux mauvaises nouvelles

À Uniformation, le directeur général Thierry Dez explique que son institution a été contrainte de prendre ces décisions de réduction. « En tant qu'Opca, nous avons l'obligation de financer les heures théoriques et les heures pratiques prévues par le référentiel de formation. Grâce à un financement de 2 millions d'euros que nous recevions ces dernières années de la CNSA, nous pouvions prendre en charge des heures d'accompagnement social. Or, la CNSA n'a pas renouvelé sa subvention. Donc nous avons dû réduire notre prise en charge. » Comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, Uniformation n'a pas pu compter cette année sur le financement complémentaire apporté par le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP). Suite à la loi Formation du 5 septembre 2018, celui-ci est maintenant géré par la nouvelle instance France compétences et cette dernière n'a pas renouvelé l'aide en direction des Geiq.

Privilégier les publics spécifiques

Devant ces incertitudes pour l'avenir, Uniformation a décidé pour le premier trimestre de ramener les tarifs appliqués aux Geiq à ceux de l'ensemble des contrats de professionnalisation (6 000 en tout) : 9,15 € de l'heure mais 15 € pour les publics spécifiques. Le directeur d'Uniformation explique que la grande majorité des contrats signés par les Geiq concernent ces publics spécifiques. Le manque à gagner serait dès lors de 3 € par heure. « Les choses devraient se stabiliser ensuite », espère-t-il. Mais les groupements ont-ils les reins assez solides pour patienter au moins un trimestre ?


Source : Lettre du Geiq Adi alpin du 13 janvier 2019
Auteur : Noël Bouttier
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29616-I205-des-contrats-de-professionnalisation-compromis-..html