Guide-familial.fr : Parcoursup, une étape obligée pour le travail social
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Insertion des publics en difficulté

Au sommaire

Accueil > Insertion des publics en difficulté > Parcoursup, une étape obligée pour le travail social

Parcoursup, une étape obligée pour le travail social

(30/01/2019)

Pour postuler à une formation initiale en travail social, désormais, il faut d’abord indiquer ses préférences sur le site de Parcoursup. Pour les aspirants assistants sociaux, comme pour les autres, la formulation des vœux est ouverte depuis le 22 janvier. De quoi susciter de nouvelles vocations ?

Et si la formation d’assistant social s’était trouvé une vitrine alléchante avec Parcoursup ? Impossible d’en préjuger, alors que les démarches de l’année n’ont été ouvertes que le 22 janvier, sur cette plateforme de préinscription lancée en 2018 (1). Mais pour le lycéen, l’apprenti ou l’étudiant, sommé de formuler ses vœux d’ici au 14 mars, la nouvelle procédure permet, désormais, de se renseigner aussi sur les instituts de travail social, au même titre que les écoles de commerce ou les licences d’arts.

 

90 établissements

Ainsi, parmi les 14 000 formations répertoriées sur le site, le curieux peut, cette année, découvrir des études du « secteur sanitaire et social », et notamment le « D. E. Assistant de Service Social ». Près de 90 établissements y proposent cette filière – certains étant répertoriés deux fois ! Et, plusieurs profitent de leurs fiches de présentation pour vanter leurs attraits : ainsi l’IRTS de Franche Comté souligne-t-il qu’à Besançon, « il fait bon être étudiant »… Chacun peut même y mentionner ses journées portes ouvertes, et indiquer ses interlocuteurs disponibles - y compris un « ambassadeur étudiant » et un « référent handicap ».
Mais les écoles de travail social partagent aussi nombre d'informations communes, que ce soit sur le contenu de la formation, réformé cet été, ou sur son taux de réussite national, de 78 %, et sur ses débouchés - des collectivités locales au Caferuis.


Empathie et bienveillance

Un arrêté du 10 janvier 2019 a aussi conduit à publier ici toutes les « connaissances et compétences attendues » pour préparer ce diplôme d’État – identiques pour les éducateurs. Mieux vaut donc « disposer de qualités humaines, d’empathie, de bienveillance et d’écoute », mais aussi savoir « gérer ses émotions et son stress », et montrer « un intérêt pour les questions sociales ». De même, « la prise de responsabilités dans des projets collectifs », et « les questions d’apprentissage et d’éducation » doivent intéresser. Parmi ces sept attendus figurent enfin des capacités « d’expression orale et écrite » et à « travailler de façon autonome ». Libre à chaque établissement d’y ajouter des cadrages locaux : aux Abymes (Guadeloupe), Form’action requiert aussi une « capacité de s'interroger sur les questions sociales, économiques et culturelles de la Caraïbe ».

 

Plus d'examen écrit

Pour les jeunes qui seraient appâtés, sont enfin précisées les modalités d’admission. Plus d’examen écrit, depuis la réforme de l’été : après avoir confirmé leurs vœux sur Parcoursup, entre le 15 mars et le 3 avril, les postulants n’auront qu’à remettre un dossier de candidature puis passer un entretien. Les écoles précisent donc, sur le site, leurs critères d’appréciation.
Et pour sa part, à l’IRTS de Montpellier, la responsable Marie Azuara constate déjà une « affluence » de sollicitations, et un « nombre important de premières intentions » formulées sur le site - en attendant leurs éventuelles confirmations, au printemps. Ce qui, pour une formation boudée ces dernières années, représente déjà une bonne nouvelle.

(1) La procédure de préinscription sur Parcoursup ne concerne pas les candidats à une formation continue.


Auteur : Olivier Bonnin
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29619-I209-parcoursup-une-etape-obligee-pour-le-travail-soc.html