Guide-familial.fr : Dernières clarifications pour la validation des acquis de l’expérience
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Insertion des publics en difficulté

Au sommaire

Accueil > Insertion des publics en difficulté > Dernières clarifications pour la validation des acquis de l’expérience

Dernières clarifications pour la validation des acquis de l’expérience

(05/02/2019)

Pour obtenir le diplôme d’État d’assistant de service social à travers une « VAE », une seule année d’activité en lien avec ce métier peut suffire désormais. Un nouvel arrêté précise comment le système est assoupli, également, pour le travail social. Mais réussir une VAE implique toujours un niveau conséquent...

« Rien de nouveau sous le soleil, depuis 2017 ! » Chargée de mission pour la validation des acquis de l’expérience (VAE), à l’Institut du travail social Pierre Bourdieu, à Pau, Véronique Florian ne paraît guère bousculée par l’arrêté publié ce 3 février 2019, sur sa spécialité. Tout au plus remarque-t-elle que le système est, maintenant, « parfaitement clarifié ». Et « on ne peut que souhaiter à l’avenir que ce type de mise en cohérence ait lieu plus rapidement », ajoute de son côté Diane Bossière, déléguée générale de l’Unaforis…

 

Allègements généraux
C’est en effet dès le 1er octobre 2017 qu’un décret a allégé, pour tous, les conditions nécessaires pour demander une certification professionnelle sur la base de ses activités passées. Ces expériences, évidemment, doivent toujours être en rapport avec le diplôme, le titre ou le certificat de qualification professionnelle convoité. Mais désormais elles peuvent n’avoir duré qu’une seule année, pas forcément continue - contre un minimum de trois ans auparavant. Un autre assouplissement de 2017 est que cette activité peut avoir été salariée ou non, ou encore bénévole, mais aussi, désormais, syndicale, élective locale, sportive, ou correspondant à certains types de formations supplémentaires.

 
Précisions bienvenues

Néanmoins, ce nouvel arrêté, daté du 25 janvier 2019, apporte effectivement quelques précisions bienvenues, notamment pour les prétendants au diplôme d’État d’assistant de service social par une VAE. Désormais, pour que leur demande soit recevable, il n’est clairement plus besoin de s’appuyer sur une période d’activité « exercée dans les dix ans » précédents, comme cela était requis auparavant. Et, dans le cas où le jury n’accorderait le diplôme que partiellement, il n’est plus nécessaire d’en obtenir les compléments dans un délai de cinq années : les « parties de certification », désormais, sont « acquises à titre définitif ». La même règle est d’ailleurs énoncée, notamment, pour le diplôme d’État de conseiller en économie sociale familiale. Ce délai de cinq ans pour rassembler tous les domaines de certification, du reste, a également disparu dans les formations depuis la réforme des diplômes de travail social d’août 2018.

 

« Aucun effet » à Pau
Ces facilités nouvelles pourraient-elles attirer des foules de candidats au travail social sur la voie de la VAE ? Il est vrai que, jusqu’au milieu de la décennie, le nombre des candidats présentés à cette procédure, tout comme celui des diplômés, baissait d’année en année – notamment pour les titres relevant du ministère des Affaires sociales. Mais depuis, à Pau en tout cas, Véronique Florian n’a observé « aucun effet » du décret de 2017. Pour un candidat jugé recevable, en effet, « le travail à fournir pour une VAE en travail social reste vraiment conséquent et implique un certain niveau », souligne la chargée de mission. Et, de fait, parmi la centaine de candidats qu’elle suit chaque année, aucun encore ne s’est lancé dans l’aventure avec une seule année d’expérience du métier...

Pour en savoir plus : consulter le portail officiel de la VAE, et notamment cette notice, avec, p. 9, un exemple de demande pour le DE ASS.


Auteur : Olivier Bonnin (photo : © Fotolia)
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29629-I209-dernieres-clarifications-pour-la-validation-des-.html