Guide-familial.fr : Des opticiens-lunetiers bientôt admis en Ehpad
VOTRE SÉLECTION
Vous pouvez mémoriser les informations que vous souhaitez retrouver rapidement dans votre espace personnel

 

Santé

Au sommaire

Accueil > Santé > Des opticiens-lunetiers bientôt admis en Ehpad

Des opticiens-lunetiers bientôt admis en Ehpad

(15/02/2019)

Une loi du 5 février ouvre la voie à une expérimentation permettant l'intervention - strictement encadrée - des opticiens-lunetiers dans les Ehpad.


En ouvrant les portes - à titre expérimental - des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) aux opticiens-lunetiers, la loi du 5 février 2019 « visant à améliorer la santé visuelle des personnes âgées en perte d'autonomie » apporte un début de solution au constat suivant : la moitié des personnes hébergées au sein d’un Ehpad ne disposent pas d'un équipement optique adapté à leur acuité visuelle, peut-on lire dans le rapport de la députée Agnès Firmin Le Bodo, à l'origine de ce texte déposé avec ses collègues de l'UDI. Cet état de fait résulte, entre autres, des difficultés d'accès aux soins ophtalmologiques, qui « nécessite une mobilité accompagnée, ce qui n’est ni compatible avec le nombre de soignants en Ehpad ni possible pour toutes les familles des résidents », pointe le rapport.


En réponse à ce constat, la loi du 5 février ouvre la voie à une expérimentation permettant l'intervention - strictement encadrée - des opticiens-lunetiers dans les Ehpad. Ces professionnels pourront réaliser une réfraction (c'est-à-dire un test d'acuité visuelle) et adapter, dans le cadre d'un renouvellement de délivrance, d'une part, les prescriptions médicales initiales de verres correcteurs en cours de validité et, d'autre part, les corrections optiques des prescriptions médicales initiales de lentilles de contact oculaire, sauf opposition du médecin dans les deux cas.


Attention : cette expérimentation ne peut être effective dans l'immédiat car elle nécessite des textes d'application (décret et arrêté) en attente. La loi prévoit d'ores et déjà que le dispositif prendra effet à une date fixée par arrêté et se terminera le 31 décembre de la troisième année suivant cette date. Les régions y participant (dont le nombre est limité à 4) seront également définies par arrêté.


Source : Loi n° 2019-72 du 5 février 2019
Auteur : Virginie Fleury, rédactrice spécialisée
Plan du site | Liens utiles | Mentions légales / Cookies | Politique de confidentialité | Contactez-nous
Ajouter à mes favoris
http://www.guide-familial.fr/actualite-29635-I204-des-opticiens-lunetiers-bientot-admis-en-ehpad.h.html